UNE EXPO, UN RESTO, UN DODO À… TOURS ET AUX ALENTOURS

C’est une balade à Tours et aux alentours qui sert de cadre à cet expo-resto-dodo pas banal et pourtant vital car on oublie trop souvent qu’avant d’aller voir ailleurs ce qui s’y passe, on ferait bien de commencer par chez soi et quel plus beau chez soi que ce berceau de la France et ces Châteaux de la Loire enviés de par le monde et classés à l’Unesco ?

À Tours et aux alentours !

Avec la (ré)ouverture très attendue du CCCOD comme on l’appelle à Tours sous ses nouveaux atours signés des frères portugais, Manuel et Francisco Mateus, auteurs de nombreux lieux de villégiature présentés ici à l’instar de Santa Clara 1728, de Cabanas No Rio, de Casa No Tempo, de Casas Na Areia ou des Terrasses de Comporta, l’occasion est vraiment trop belle pour ne pas prendre la route de Paris et faire l’école buissonnière au détour de cette Loire qui inspira un artiste singulier tout au long de sa vie et qui au-delà d’y donner son nom inaugure les cimaises de ce nouveau musée, le dernier en France de cette envergure.

Inauguré en grandes pompes par François Hollande et la Reine de Norvège la semaine dernière, ce Centre de Création Contemporaine Olivier Debré y présente autour de la période scandinave du dernier représentant de l’abstraction française, et avec l’aide notamment du Astruup Fearnley Muset d’Oslo (où se déroule actuellement une rétrospective Murakami présentée la semaine dernière ici) la jeune garde norvégienne comme le talentueux Per Barclay, l’auteur des fameuses chambres d’huiles, pour sa première installation en France. Autant dire que l’ensemble s’impose comme immanquable et bienvenu sur la route passant par Blois et menant jusqu’à Fontevraud, respectivement haltes du resto et du dodo.
Car à Blois, un autre artiste ou plutôt un duo d’artistes, puisqu’il s’agit d’un couple à la ville comme à la scène, s’est installé à la faveur d’un heureux hasard sur le quai dans une bâtisse avec vue sur le fleuve. Fumiko et Antony Maubert, n‘ont pas trouvé dans la Norvège, comme pour Olivier Debré, une source d’inspiration mais si le peintre pouvait aujourd’hui s’asseoir à la table de leur Assa, il serait sans doute aussi ému que le Gault & Millau l’ayant consacrée de 3 toques et du titre de « Grand de demain » ou le Michelin l’ayant auréolée d’une étoile qui ne devrait pas rester longtemps esseulée. Il y reconnaitrait une touche aussi poétique que la sienne comme ce goût pour le voyage et le travail sur le motif.

Sans nul doute, il aurait aimé aussi, lui le sensible, voir de son vivant la transformation de l’Abbaye Royale de Fontevraud, sous l’impulsion du Conseil Régional, en un lieu de bien vivre-ensemble, de production de sens et de célébration du beau et du bon sous toutes leurs formes. Il aurait sans doute convenu qu’au-delà du site à la stupéfiante beauté, de son restaurant lui-aussi enfin étoilé comme prédit il y a quelques mois, il n’est aujourd’hui de cadre plus spectaculaire et merveilleux pour abriter ses dodos dans cette région de France, le long de cette Loire vers laquelle il n’a eu de cesse de revenir pour tenter d’en épuiser tous les contours.

OLIVIER DEBRÉ

UN VOYAGE EN NORVÈGE

du 11/03 au 17/09/17

CCCOD

Jardin François 1er

37000 Tours

T : +33 (0)2 47 66 50 00

contact@cccod.fr

ASSA

189, quai Ulysse Besnard

41000 Blois

T : +33 (0)2 54 78 09 01

 

 

 

 

FONTEVRAUD

EXPÉRIENCE

THE VERY BEST

♥♥♥

Abbaye de Fontevraud

49590 Fontevraud

T: +33 (0)2 46 46 10 10

hotel@fontevraud.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.