BACK FROM… LA CO(O)RNICHE

coorniche
photos © MR. TRIPPER


Hésiter entre le bleu de la mer et le beige du sable, une bâtisse 1930 ou des “cabanes-thébaïdes”, une vue sur la dune d’un côté ou l’océan de l’autre, la pleine ou la hors-saison, c’est choisir La Co(o)rniche ainsi rebaptisée. Découvrir ou redécouvrir un lieu, un hôtel comme peu existent et se confondent sous nos latitudes, s’exclamer devant pareil spectacle et s’en délecter de préférence des terrasses des suites 6 et 7 ou des balcons des cabanes nouvellement ajoutées en surplomb de la bâtisse, côté océan sous les N° 33 à 35 ou face au bassin en étage sous les N° 25 à 29.

coorniche-1
photos © MR. TRIPPER
coorniche-2
photos © Matthieu Salvaing
coorniche-3
LA SUITE 6 photos © Matthieu Salvaing
coorniche-4
photos © MR. TRIPPER
coorniche-5
photos © MR. TRIPPER
coorniche-6
LA SUITE 7 photos © Matthieu Salvaing
coorniche-7
LA CHAMBRE 1 photos © MR. TRIPPER

Ne pouvoir alors rêver meilleur point de vue, au choix sur la dune du Pyla cascadant vers l’océan, le banc d’Arguin se découvrant à marée basse, ou la presqu’ile du Ferret jouant à cache-cache derrière les pins de l’autre côté du bassin. Admettre qu’à moins d’1h de Bordeaux et environ 15 minutes d’Arcachon, les paradis ne sont pas aussi loin qu’on voudrait parfois le croire.

coorniche-16
photos © MR. TRIPPER
coorniche-17
photos © MR. TRIPPER
coorniche-26
photos © MR. TRIPPER
coorniche-27
photos © MR. TRIPPER
coorniche-28
photos © MR. TRIPPER
coorniche-29
photos © MR. TRIPPER
coorniche-30
photos © MR. TRIPPER

Prendre alors rendez-vous tôt, voire très tôt dans la saison tant l’endroit est prisé depuis son ouverture au printemps 2010 pour 1 séjour ou plus à répartir dès la réouverture en avril et ce jusqu’en arrière-saison, octobre en marquant le terme.

Demander à la pétillante Valentine, à l’accueil, de vous garder votre chambre pour l’année prochaine comme nombre de stars de l’ovalie qui en ont fait leur villégiature préférée. Saluer comme eux leur ex-collègue William Techoueyres accompagné de Sophie son épouse, tous deux aux commandes de ce restaurant, pardon hôtel, créé par la dynastie Gaume et  twisté de main de maître par un Philippe Starck au meilleur de son inspiration.

coorniche-18
LES CABANES photos © jJan François Gaté
coorniche-19
 photos © Jean François Gaté
coorniche-20
LES CABANES photos © MR. TRIPPER
coorniche-21
photos © MR. TRIPPER
coorniche-22
photos © MR. TRIPPER
coorniche-23
photos © MR. TRIPPER
coorniche-24
photos © MR. TRIPPER
coorniche-25
photos © MR. TRIPPER

Avoir en effet la sensation inconfortable de vivre au rythme d’un restaurant plutôt qu’à celui d’un lieu de villégiature, pourtant si propice au ressourcement et à la contemplation ; une sensation exacerbée jusqu’il y a encore peu où les clients de l’hôtel ne disposaient d’aucun espace réservé à l’intérieur de la bâtisse. Verser également au chapitre des regrets le parking trop présent, l’absence de spa à ce jour ou bien encore l’inorganisation de services de navettes-bateaux pour des transferts en style ou des escapades ludiques ou gourmandes sur le bassin. Se prendre à rêver alors d’une flottille de pinasses dessinées par Starck amarrées à un ponton privé sur la plage en contrebas, d’un véritable spa Carita, d’un restaurant à taille humaine, ou d’une piscine protégée des regards indiscrets, d’une vraie carte de “pensionnaire”, bref d’avoir égoïstement ce petit coin de paradis pour soi. S’asseoir alors à la table 86, (chut c’est un secret réservé aux clients de l’hôtel !), contempler l’horizon et déguster la pêche miraculeuse du jour, pardonner aux Techoueyres d’avoir pour but de réussir ici ce qu’ils savent visiblement entreprendre depuis tant d’années avec talent, envier leurs 1000 couverts jours réalisés en saison, l’équipe formidable à leur service, joviale et décontractée du matin au soir, sans qui rien de tout cela ne serait permis. Vouloir l’endroit si parfait qu’on y laisse volontiers ses quelques doléances de côté avec l’espoir secret que la saison prochaine, tout soit exaucé à l’image de ces divines cabanes qui n’ont de cabane que le nom ou du fantastique salon d’hiver ouvert depuis. Pas d’inquiétude, Les Techoueyres vont vite, très vite, ils viennent d’ailleurs de racheter l’imposante bâtisse abandonnée de l’hôtel Haittza à quelques mètres. Parier que le Pyla n’a pas encore fini de révéler tous ses charmes…

coorniche-8
photos © MR. TRIPPER
coorniche-9
photos © MR. TRIPPER
coorniche-10
photos © MR. TRIPPER
coorniche-11
photos © MR. TRIPPER
coorniche-12
photos © MR. TRIPPER
coorniche-13
photos © MR. TRIPPER
coorniche-14
photos © MR. TRIPPER
coorniche-15
photos © MR. TRIPPER
coorniche-31
 photos © MR. TRIPPER
coorniche-32
LE SALON D’HIVER photos © Jean-François Gatié
coorniche-33
photos © MR. TRIPPER

Et acquiescer avec Philippe Starck, pour qui le Pyla est “Le plus bel endroit du bassin d’Arcachon, l’un des plus beaux endroits du monde…”.

coorniche-34
photos © MR. TRIPPER
coorniche-35
photos © MR. TRIPPER
coorniche-36
photos © MR. TRIPPER

Commencer à mettre quelques pièces dans le nourrain pour s’offrir en haute saison une des chambres ou suites affichant des tarifs compris entre 355€ et 645€ ou privilégier la basse saison pour des tarifs ne dépassant pas les 595€ par nuit. Avoir le droit pour le prix de laisser ses foutah à la maison, celles de l’hôtel attendant à la piscine où à défaut de surfer la vague on surfe sur le wifi offert.

La C(o)orniche est au Pyla ce que la décapotable était à Rolls : incontournble.


lacoorniche-pyla.com RESORTHE VERY BEST  ♥♥♥


Obtenir l'itinéraireOuvrir la carte toute seule en mode plein écran
LA CO(O)RNICHE | RESORT | THE VERY BEST

chargement de la carte - veuillez patienter...

LA CO(O)RNICHE | RESORT | THE VERY BEST 44.601850, -1.210112 Read more...[su_button url=\"http://www.lacoorniche-pyla.com/\" background=\"#000000\" color=\"#ffffff\" wide=\"yes\" center=\"yes\" text_shadow=\"0px 0px 0px 0\"]BOOK NOW[/su_button]La Co(o)rniche, Avenue Louis Gaume, Pyla sur Mer, France (Itinéraires)