BACK FROM… LE ROCH HOTEL & SPA


D’un bel octogone comme la Place Vendôme dont on peut apercevoir la fière colonne de la terrasse de sa suite éponyme ou comme le cabochon du plus célèbre parfum du monde dont la boutique se trouve à deux pas, le Roch Hotel & Spa a tiré un emblème aiguisé, à l’instar des plus belles pierres dont une taille excessive nuirait, à même de taper dans le mille. Force est de constater qu’il fait mouche.

Le Roch hausse le ton !

how_new
Ce boutique hôtel de 37 chambres et suites, non content d’être un modèle du genre, labelisé par ailleurs Design Hotels™ se veut un concentré de parisianisme qui n’est pas fait pour déplaire. Qui se plaindrait déjà de pareille localisation, dans cette rue Saint Roch joliment coincée entre la place Vendôme donc, l’Opéra plus haut, le Palais Royal et la Comédie Française, le Louvre et les Arts Déco ou le Jardin des Tuileries au bout de celle-ci sans parler de la rue Saint Honoré qu’elle croise discrètement et de Colette aussi incontournable sur la carte du shopping pour le touriste fraichement débarqué que pour le parisien le plus endurci ? 

le-roch-hotel-spa-paris-mrtripper-1
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER



LE ROCH HOTEL & SPA

DESIGN-BOUTIQUE

OUTSIDER

BOOK NOW

le-roch-hotel-spa-paris-mrtripper-2
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER
Le cœur de Paris ne se contente pas de battre autour, son esprit aussi singulier qu’indéfinissable s’est tout autant donné rendez-vous à l’intérieur, à l’abri des vitres teintées du rez-de-chaussée sur rue de ce pierre de taille typique sur lequel veillent voituriers ou liftiers vêtus de leur gabardine et de leur chapeau mou, rappelant quelques cochers d’un siècle oublié comme le classement 5 étoiles du lieu. Le plus jeune concierge Clés d’Or au monde, le sémillant Benjamin Camus-Durand, prouve lui-aussi que la Compagnie de Bagatelle propriétaire des lieux, qui ne nous avait pas habitué à pareille réussite s’est décidée à placer la barre un cran au-dessus, voire deux, même si parfois, la dite réussite n’est pas totalement au rendez-vous notamment pour les tenues un peu guindées de cette jeune équipe, qui n’a pour le coup rien de l’habituelle morgue parisienne, bien au contraire très à son affaire sous la direction du jeune Bastien Mouton et de son General Manager, Emmanuel Blanchemanche, transfuge du Prince de Galles ici forcément très à l’aise.

Le cœur de Paris ne se contente pas de battre autour, son esprit aussi singulier qu’indéfinissable s’est tout autant donné rendez-vous à l’intérieur

Non, le vrai parisianisme de ce lieu tient à celle qui en a conçu les moindres détails au point que certains en parlent comme de son hôtel. Elle, c’est Sarah Lavoine, fille de, femme de et égérie peut-être malgré-elle du Tout Paris, star de la décoration que certains voudraient encore croire improvisée mais dont le succès ne peut plus être démenti. Elle délivre ici une formidable partition avec ce que les mauvaises langues appellent ses clichés habituels mais qui n’en sont plus, désormais entrés au répertoire de la décoration à l’instar du fameux bleu Sarah décliné çà et là dans les grandes largeurs et associé fort habilement au curry, au rose poudré, au vert mousse ou au radis noir dans une palette des plus heureuses, tout aussi luxueuse que joyeuse. Si le succès agace encore trop souvent, ici il ne peut que réjouir indéniablement !

Si le succès agace encore trop souvent, ici il ne peut que réjouir indéniablement !

On ne fera pas pour autant l’inventaire de toutes les trouvailles de Sarah, des objets chinés ou édités dans sa boutique située quelque numéros plus bas, tout juste mentionnerons-nous derrière leurs lourdes portes laquées et serties d’or les poufs ou fauteuils tendus de velours, les miroirs et luminaires à foison qui rendent chacune de ces chambres ou suites aussi précieuses que bienveillantes et dans lesquelles rien ne vient à manquer de la radio Marshalls, à la connectique parfaitement intégrée au bureau, des tablettes mises à disposition aux amenities signées en exclusivité par Codage également en charge du spa. Les salles de bains y sont d’ailleurs de petits bijoux de marbre, de bois et de zelliges dont les vastes cabines de douches souvent équipées d’hammam leur valant l’appellation bien être sont si délicieuses qu’on en oublierait la piscine du rez-de-chausée, nouveau gimmick de l’hôtellerie parisienne ici éclairée par la lumière du jour derrière ses stores entrouverts.

le-roch-hotel-spa-paris-mrtripper-3
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER
le-roch-hotel-spa-paris-mrtripper-4
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER

le-roch-hotel-spa-paris-mrtripper-5
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER
le-roch-hotel-spa-paris-mrtripper-6
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER
le-roch-hotel-spa-paris-mrtripper-7
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER
le-roch-hotel-spa-paris-mrtripper-8
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER
Une particularité qui pourrait presque paraître anachronique tant le lieu semble plutôt avoir été conçu sur le mode nocturne que diurne. Pas plus les terrasses plantées et à étages que les larges fenêtres des chambres ne réussissent à taire cette envie irrépressible de cocooner comme à la maison, au coin du feu, dans les canapés profonds du salon-bibliothèque ou dans les draps brodés et terriblement craquants de lits honteusement confortables, les lourds rideaux de velours tirés sur les quelques bruits de Paris qui parviennent encore. On se laisserait d’ailleurs volontiers enfermer ici plus que de raison mais malheureusement ou heureusement, le restaurant supervisé par Arnaud Faye, pourtant 2 étoiles à La Chèvre d’Or d’Eze n’a pas encore confirmé ses promesses en dépit d’une carte courte, bien tarifée et d’assiettes fort joliment dressées sur ses tables dorées sur tranche pas plus que les pâtisseries de Jonathan Blot, avouons le, n’ont d’intérêt, affaire de goût ! D’autant plus dommage que les petits déjeuners dans leur formule à la carte tiennent eux parfaitement la route.

Qu’importe ! Paris a tant à donner aux alentours. Pas plus que son brillant et séduisant voisin de Nolinski, Le Roch Hotel & Spa, en bon outsider, ne peut encore à ce jour prétendre à détrôner l’Hôtel Costes, certes vieillissant mais bientôt relancé par son extension, en tant que meilleur représentant de cette catégorie de Design-Boutique Hôtel dont les rangs ne cessent de grossir ces derniers temps, mais il en prend sérieusement le chemin, prouvant au passage que Paris n’est pas mort, loin s’en faut !

Ecrin parisien

Membre Design Hotels37 chambres et suites de 20m2 à 47m2 | 6 catégories  dont la Suite St Roch et l’Appartement | de préférence les chambres et suites bien-être avec hammam

28,rue Saint Roch, 75001 Paris | Aéroports de Paris, PAR| Itinéraire : rome2rio.com

Obtenir l'itinéraireOuvrir la carte toute seule en mode plein écran
ROCH HOTEL & SPA | DESIGN-BOUTIQUE | OUTSIDER

chargement de la carte - veuillez patienter...

ROCH HOTEL & SPA | DESIGN-BOUTIQUE | OUTSIDER 48.866155, 2.333032 [su_button url=\"http://www.leroch-hotel.com/hotel\" background=\"#000000\" color=\"#ffffff\" wide=\"yes\" center=\"yes\"]BOOK NOW[/su_button]28 Rue Saint-Roch, Paris, France (Itinéraires)

Ouvert toute l’année 

Jan. Fev. Mar. Avr. Mai Jui. Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
13° 17° 21° 24° 26° 25° 22° 17° 11°
Let’s goWhy notNo way

Compagnie Hôtelière de Bagatelle, propriétaire | Sarah Lavoine, décoratrice | Arnaud Faye, chef de cuisine | Emmanuel Blanchemanche, General Manager

Localisation idéale, chambres et suites impeccables, décoration signée Sarah Lavoineéquipe remarquable, restaurant avec terrasse, spa Codage, piscine intérieure, suite-appartement terrasse…

À partir de 350€TTC/nuit en Chambre Cosy | wifi inclus

Tel :  +33 (0)1 70 83 00 00 | Email : direction@leroch-hotel.com  | Web : leroch-hotel.com