BOGOTA DANS TOUS SES ÉTATS

bogota-view-mrtripper
BOGOTA ET SA SAVANE, NOUVELLE TERRE D’ÉLECTION DE 2 HÔTELS FOUR SEASONS | photo © Four Seasons


Garder un certain amusement à voir certaines destinations régulièrement poussées sur le devant de la scène par l’effort conjoint de tours–opérateurs et d’offices du tourisme sans que rien ne vienne vraiment à changer pour ces lieux.

Hola Bogota !

how_new

Ici, ce n’est pas la fin des cartels réduits à jouer les seconds rôles dans des séries du câble, la proclamation récente comme Cité de la Musique et Capitale Mondiale du livre ou la promesse d’un affolant trésor d’émeraudes trouvé au large de ses côtes qui suffisent à expliquer le renouveau de la Colombie et l’attrait exercé par Bogota.

Malgré ces quelques 2.600 mètres d’altitude, la capitale colombienne n’a jamais autant été désirée que ces derniers mois. En avoir pour preuve, au-delà du développement de la scène culinaire emmenée par Andres et des 4.000 chambres en cours de construction en ville, l’apparition d’une nouvelle hôtellerie avec l’ouverture d’un W fin 2014 suivi d’un premier Design Hotels, le B.O.G, avec 55 chambres et une piscine sur le toit puis et surtout l’arrivée récente du groupe canadien Four Seasons offrant enfin de quoi partir dignement à la découverte de l’ancienne Santa Fe et de sa Candelaria.
Les 62 chambres toutes différentes et plutôt joliment troussées du Four Seasons Casa Medina ouvert fin octobre dans la Zona G seront en effet rejointes en début d’année par les 64 chambres du Four Seasons Bogota en Zona T soit deux adresses intimistes et complémentaires, plutôt classique pour la première, plus contemporaine pour la seconde, pensées par Milena Vargas à l’architecture, Lauren Rotette au design des chambres et Saul Sasson au design de l’offre culinaire.

Prendre son café colombien en terrasse ou dans l’un des 5.200 parcs de la ville ne devrait bientôt plus avoir la même saveur…