ON N’ARRÊTE PAS LE PROGRÈS CHEZ VIRGIN ATLANTIC…

google-glass
Forte d’une étude portant sur les attentes de 10.000 de ses passagers internationaux, concluant à la baisse générale de la qualité du mode de transport aérien malgré sa pleine expansion, saluer la belle énergie de cette compagnie de se dire que le voyage dans les airs peut encore évoluer en bien. 

À voir !


Remercier en l’occurrence Virgin Atlantic de vouloir comme toujours faire bouger les lignes en agrandissant par exemple la taille de ses hublots ou en introduisant le wifi à bord mais aussi en testant un ensemble d’outils connectés dont les fameuses “Google glass” et d’entreprendre depuis le 11 février et pour les 6 semaines à venir de faire taire le vieil adage : “C’était mieux avant”.
Imaginer alors l’accueil au T3 d’Heatrow, à condition d’avoir opté pour l’option Upper Class Wing réservée à tous les passagers business.
Dès la sortie de sa voiture avec chauffeur, être maintenant salué par son nom par l’hôtesse équipée de ses lunettes révolutionnaires, l’écouter vous récapituler toutes les informations relatives à votre vol pendant qu’elle s’occupe personnellement du check-in, l’entendre vous répondre dans votre langue à votre question sur la météo à destination ou vous renseigner sur les dernières expositions à voir. Une étape de plus dans la personnalisation et dans la reconquête de l’âge d’or du voyage trop souvent résumé à une corvée ou à un moment désagréable ?