CHICAGO À… GOGO

Mais que se passe-t-il ? Chicago serait-elle le nouvel eldorado ? Oublié les chiffres de la criminalité récemment parus, sa léthargie hivernale et son légendaire blizzard. La capitale de l’Illinois est en passe de rafler la mise et de devenir la ville la plus cool des Etats-Unis. Comme partout ailleurs dans le monde, elle obéit à cet inévitable processus de gentrification galopante. Les contours de la troisième ville américaine s’y redessinent donc au gré des ouvertures hôtelières.

Nouvel Eldorado ?

how_new

Celle que certains considèrent, à juste titre, comme un mini New York offre désormais à tout visiteur le cruel dilemme du choix hôtelier, après des années d’errance. Longtemps Hyatt, la chaine fondée par Jay Pritzker, avait dominé la ville du haut de sa célèbre tour et de ses enseignes dont son fameux Park Hyatt où Bottega Venetta fut convié à ouvrir sa première suite éponyme. La réalisation de son directeur artistique, Thomas Meier, dans cette Lake View reste toujours la meilleure option en ville pour quiconque cherchant le confort d’un appartement de 130m2 tout équipé mais elle a été rejointe depuis par bon nombre d’initiatives créatives.

Le Thompson Chicago n’a ainsi pas résisté longtemps à l’offensive décorative et minimale du Public de Ian Schrager qui imposa pendant un temps la notion de cheap & chic en ville avant que le Freehand, l’enseigne uber-cheap et ultra-cool du Sydell group ne débarque en 2015 avec ses bunk rooms mais aussi ses vraies chambres décorées par le duo désormais légendaire et incontournable Roman & Williams, déjà auteurs de la très spectaculaire transformation de la Chicago Athletic Association quelques mois plus tôt en un hôtel furieusement vintage et une expérience unique dans le Downtown, face à l’incontournable Millenium Park.
Mais le vrai coup de fouet sur la ville qui fut aussi un coup de maître, nous le devons à l’implantation d’une énième Soho house sur le continent américain et la seconde d’entre-elles à pouvoir héberger ses membres et non-membres au Nord-Ouest du Loop qui était alors en 2014 en plein devenir et qui s’affirme aujourd’hui l’épicentre de la vie créative. C’est précisément encore plus au Nord qu’en fin d’année dernière, l’enseigne Grupo Habita s’est également décidée à implanter non pas un mais deux hôtels à l’impeccable décoration signée Marc Merckx & Nicolas Shuybroek. The Robey et The Hollander.

Réussiront-ils leur pari d’imposer dans ce Wicker Park, ce qui a fait le succès de la chaine au Mexique ? Ils ne leur restent que quelques mois avant que ne débarque l’éternel compétiteur dans cette catégorie du cheap & du chic dont se réclame Ace Hotels. L’opus chicagoan deviendra en effet le 8ème hôtel de la marque à se proposer de ré-enchanter le territoire américain en plein sursaut et peut-être la référence du genre à deux blocs de Soho House, histoire de boucler la boucle.

Et ce n’est pas l’ouverture ces jours-ci du London House en plein cœur de la ville qui viendra contrarier la tendance !