IBIZA DANS TOUS SES ÉTATS

Si un malheur n’arrive jamais seul, le bonheur n’échappe pas plus à la règle. On croyait Ibiza vouée à faire le grand écart entre hôtellerie traditionnelle labelisée Agroturismo et design tapageur d’hôtels cumulant les chambres et rabotant le charme. Force est de constater que 2016 et plus particulièrement ces dernières semaines, avec non pas une mais trois ouvertures coup sur coup, viennent de mettre un terme à cette malédiction.

Ibiza, nouvelle vague ?

how_new

Les choses avaient commencé timidement et de manière assez inattendue le mois dernier avec La Granja, 4ème projet signé Design Hotels de par le monde après San Giorgio et la plage de Skorpios à Mykonos. La surprise avait été totale, inaugurant un genre hôtelier hybride sur l’île, dédié à l’expérience d’un lifestyle à la fois festif et eco-conscient pour faire simple où potager bio servi par un fermier US, séances de yoga par des guérisseurs mexicains, sets de DJ et tournées de Mezcal tiennent le haut de l’affiche. Bien moins ambitieux et aussi moins réussi que ce projet passé depuis en revue ici, deux autres viennent donc de grossir les rangs sans pour autant manquer d’intérêt.

Le premier d’entre eux installé directement sur la Marina et au pied de Dalt Villa, donne enfin un lieu à la fois « cheap & chic » à Ibiza town, pied à terre plutôt idéal pour ceux qui ont envie de profiter des charmes de la ville et de l’activité toujours plus fébrile du port. À 300€ la nuit, la notion de Cheap pourrait faire sourire mais pas tant que cela compte tenu de l’inflation générale des tarifs alentours et du fait que pour ce prix, vient plutôt qu’une simple chambre un appartement de 40-45m2 avec kitchenette entièrement équipée sans oublier un balcon et une vue sur mer. Généralement peu enclin à rendre hommage aux réalisations signées de la Cantine du Faubourg, il faut reconnaître au 7 lofts qui composent ce 105 suites le charme de l’efficacité, efficacité qui pourrait également être le maitre mot du Gran Hotel Montessol à ouvrir dans les prochaines semaines toujours en ville et opéré par Hilton sous son nouveau label Curio.

Même constat à Santa Gertrudis avec cette fois 20 suites au petit air de déjà vu ailleurs, puisqu’empruntant la plupart des codes développés justement par le studio Lambs & Lions d’Annabell Kutucu et Michael Schickinger au San Giorgio de Mykonos, à la Casa Cook de Rhodes annoncée en mai dernier ou à La Granja. Dans la même gamme de prix mais à surface moindre, pas grand chose à redire sur ces Gatzara Suites donnant là encore la possibilité d’être au cœur de l’action de ce petit village, désormais incontournable sur l’île, attirant jolies boutiques et restaurants en vue à l’instar du très attendu Los Patios Ibiza, l’ancienne Masia reprise à grand frais par David Leppan, milliardaire philanthrope comme il aime à se définir.

Fortune et bonté, cheap et chic, ville et campagne, fiesta et méditation, à l’image de ces nouvelles adresses les contraires s’attirent toujours un peu plus et peut-être sur Ibiza plus qu’ailleurs. Ibiza nouvelle vague ? Sans aucun doute. Los Enamorados, le petit hôtel-concept-store-bar-restaurant joliment secoué de Pierre Traversier et Rozemarijn de Witte lui aussi tout juste ouvert devrait bientôt faire parler de lui tout au nord de l’île.