BACK FROM… AMAN AT SUMMER PALACE

Prendre une leçon de style et d’histoire avec cet opus ouvert en 2008 au sein même de l’ancien Palais d’été initialement construit en 1750 pour fuir la chaleur écrasante de la capitale. Près de trois siècles plus tard, oublier le saccage perpétré par les troupes franco-anglaises pour ne retenir que cette idée d’une villégiature idéale en dehors du temps et bénie par un climat finalement supportable en toutes saisons : au printemps bien évidemment entre mars et mai, en évitant les rares tempêtes de sable, ou bien à l’automne entre septembre et novembre, les températures redescendant et l’atmosphère se faisant plus sèche voire même en hiver pourtant rigoureux.

Le Ming fait bang !


Faire l’impasse sur l’hiver revenant à se priver d’un lieu à la photogénie alors à nulle autre pareille à moins de 15km de Pékin, de la Cité interdite et du Temple du Ciel et à moins de 30 minutes des premiers bastions de la Grande Muraille, trois autres merveilles également classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Nulle part au monde, ne pouvoir trouver plus bel exemple et importante concentration d’architecture et de jardins répartis sur près de 300 hectares autour du Lac Kunming, gelé en cette saison.

Remercier l’Impératrice douairière Cixi d’avoir reconstruit au tournant du siècle dernier son “Yuan Ming Yuan” et la quasi totalité de la centaine de temples, halls, corridors et palais bâtis par ses ancêtres Qing mais surtout Adrian Zeccha d’avoir osé pareille gageure que de perpétuer son oeuvre en ouvrant dans les anciens pavillons d’invités du Palais son premier resort chinois dirigé avec brio jusqu’à peu par Mark Swinton (maintenant aux commandes de l’Amanjiwo) et repris depuis par Christine Hodder. Imaginer le pari que de confier à l’époque à pas moins de 400 talentueux artisans la restauration ou la construction à l’identique d’une “maison” au caractère étonnamment intime et éminemment confortable servie aujourd’hui par quelques 300 employés !

aman-summer-palace-lake-mrtripper
LE LAC KUNMING | photo © MR. TRIPPER

AMAN AT SUMMER PALACE

RESORT

& BEYOND

♥♥♥♥

BOOK NOW

aman-summer-palace-lake-mrtripper
LE LAC KUNMING | photo © MR. TRIPPER
Bienvenue donc à Aman at Summer Palace, un des deux seuls Amanresorts au Monde avec Venise à ne pas avoir par respect ré-enchanté son nom, et à une dizaine de pavillons abritant 18 chambres et 33 suites aux généreuses proportions disséminées autour d’un imposant Pavillon central gardé par une armée de rickshaws stylés, chacune d’entre-elles abritant le même confort, la même intimité mais surtout la même modernité malgré le respect absolu de l’héritage légué par un tel lieu. Se pincer pour ne pas rêver devant l’exquise Suite impériale composée de 3 pavillons ou l’incroyable Traditionial Courtyard, 2 suites et 2 chambres réunies autour d’une cour et d’un jardin privés, deux musts sans équivalent pour une plongée sans limite dans cette Chine Impériale ressuscitée. 

Imaginer demain avoir la clé du petit Trianon et déambuler librement dans Versailles une fois les hordes de visiteurs disparus ! Impossible là-bas, faisable ici ! Manquer de mots pour décrire ce privilège rare de se voir confier, dès l’arrivée, un précieux sésame ouvrant une porte dérobée au fond du jardin pour aller et venir à sa guise dans l’enceinte du Palais. Une marque de confiance et d’intimité réservée aux plus proches. Respect, discrétion, élégance et cohérence étant ici des maitres mots ! Ne pas s’étonner donc de l’accueil très personnalisé du General Manager et de la discussion chaleureuse s’en suivant, chacun alangui sur l’un des lits de repos de ce lobby époustouflant, bercé par le doux son des cithares pendant la présentation de la maison et de la famille dallant devenir siennes pour les jours à venir. Cacher son enthousiasme devant chaque meuble, chaque tenture, chaque soierie, ou chaque ornement de style Ming parfaitement choisi et à sa place. Sourire et s’agacer à l’idée de ces quelques grincheux qualifiant sur Tripadvisor, pour ne pas le nommer, telle exception d’ « horrible », trop enclins à juger d’un service parfois balbutiant l’anglais comme souvent en Chine. Avouer être loin, très loin ici de toutes les incongruités et tous les standards impersonnels faisant encore l’hôtellerie d’hier et trop souvent celle d’aujourd’hui.

Pas de plaque à l’entrée, de réception ou de conciergerie et pourtant une âme, du charme à revendre et aucune place pour le hasard. Pas plus d’amenities logotées ou de télévision accrochée au mur comme un trophée, de bouilloire ou de machine à café dernier cri trônant sur le bureau, chaque chose se voulant cachée ou raffinée à l’instar de ces services à thés en porcelaine fine, ces pots et jarres renfermants soins et onguents précieux dans les salles de bains, ces soieries chatoyantes, ces claustras de bambous finement sculptées, ces sols chauffants en argile polie, ces tapis de soie aux tonalités délicates, le ravissement pour l’oeil ne connaissant aucune limite, passant de cours intérieures et passages secrets aux bassins et jardins tapis entre bambous et magnolias. Rester tout aussi médusé par la salle de cinéma, l’impressionnante piscine de 25 mètres, les terrains de squash, la salle de Pilates ou le spa de 500m2, sublime forcément, tous cachés dans les entrailles du Palais et soustrait au regard contemplatif de celui venant ici chercher l’immersion complète et la cohérence absolue avec un environnement offrant des ressources inépuisables. Impossible de se lasser des multiples incursions dans le parc, des mouvements du soleil ou de la lune sur le lac comme des villageois, chantant, jouant, dansant inlassablement aux abords et pourtant ne rater aucune excursion proposée ici aux alentours avec toute la magie requise, pas plus les ateliers de calligraphie, de découpage ou de fabrication de cerfs volants : une initiation à des arts ancestraux dispensée par des maîtres dans la bibliothèque ouvrant comme le Bar, le Grill (l’un des trois restaurants au demeurant exquis) sur les jardins, les Pavillons de Musique et de Contemplation. Y prendre le thé ou y diner à la lueur des lanternes laissant un souvenir impérissable. N’avoir qu’un regret, celui d’avoir perdu la quasi intégralité de ses photos pour pouvoir témoigner de tous ces instants et de ne pas avoir fait de cet endroit hors du temps le cadre exclusif de son séjour pékinois.

Un séjour tarifé au plus bas de la saison à partir de 485€ la nuit en Guest room et jusqu’à 3.800€ en Suite Impériale ou en Traditional Courtyard de 4 chambres mais avec petits déjeuners, minibar et wifi offerts.

“Amis anglophones”, English readers, did you like this post? The english version is available here on Blouin Art Info – the site for unparalleled access to the world of art and culture.

Une Chine rêvée

51 chambres dont 33 suites | 9 catégories de chambres

1 Gongmenqian Street, Palais d’été, Pékin, 100091 Chine | Aéroport de Pékin, PEK | Itinéraire : rome2rio.com 

Obtenir l'itinéraireOuvrir la carte toute seule en mode plein écran
AMAN SUMMER PALACE | RESORT | & BEYOND

chargement de la carte - veuillez patienter...

AMAN SUMMER PALACE | RESORT | & BEYOND 39.999329, 116.282697 Read more...[su_button url=\"http://www.aman.com/resorts/aman-summer-palace\" background=\"#000000\" color=\"#ffffff\" wide=\"yes\" center=\"yes\" text_shadow=\"0px 0px 0px 0\"]BOOK NOW[/su_button]Aman at Summer Palace, Beijing Hôtel, Pékin, Chine (Itinéraires)
Ouvert toute l’année.

Jan. Fev. Mar. Avr. Mai Jui. Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
12° 22° 28° 32° 32° 31° 27° 21° 10°
Let’s goWhy notNo way

Richard Yap, General Manager

Habitat historique et confort moderne, cohérence et intégration remarquables, environnement spectaculaire, accès exclusif au Palais d’Été et ses jardins, excursions et activités uniques, piscine intérieure de 25m, chants et musiques traditionnels rythmant la journée, salle de cinéma privée, Spa et installations sportives sur 5.000m2

À partir de 485€ TTC en Guest Room | Inclus Wifi, petits déjeuners, minibar, activités et cérémonie du thé quotidiennes

Tel : +(86) 10 5987 9999 | Email : amanatsummerpalace@amanresorts.com | Web : amanresorts.com

aman-summer-palace-bridge-mrtripper
LE PONT AUX 17 ARCHES| photo © MR. TRIPPER