BACK FROM… CANAVES OIA EPITOME

Certes les portes vitrées à ouverture automatique paraissent en trop, les gestes et le débit du réceptionniste aussi standardisés qu’incongrus. Dès le portail franchi, il y a cette idée d’une hôtellerie qui ne veut plus qu’on lui en compte, qui ne voudrait plus rien apprendre, sûre de son bon droit comme de son goût. On pourrait s’arrêter là, repartir sur le rond-point aménagé à cet effet, lui aussi plein d’assurance, mais n’y perdrions nous pas quelque chose ? Combien de fois dans la vie, nous laissons la première impression prendre le dessus. Souvent elle s’avère la bonne mais de temps en temps il convient de laisser du temps justement afin de peser le pour et le contre et remettre les choses dans leur contexte.

Vers de nouveaux horizons ?


Dans le cas de Canaves Oia Epitome, énième diversification ou segmentation de la marque Canaves (6 adresses à ce jour sur la seule ile de Santorin) ce serait se passer d’un autre point de vue sur l’une des iles la plus fascinantes au monde dont la contemplation s’arrête bien souvent à sa caldeira, désormais très encombrée.

Manquer Canaves Oia Epitome (…) serait se passer d’un autre point de vue sur l’une des iles la plus fascinantes au monde dont la contemplation s’arrête bien souvent à sa caldeira

Les sympathiques frères Chaidemenos, Markos et Alexandros, désormais aux commandes de la marque, l’ont bien compris en faisant le pari, comme leurs parents précurseurs pour l’époque, d’ouvrir là où personne n’avait encore osé, au point le plus oriental de l’ile. Il fallait y penser et surtout s’imaginer que la fascination pour l’astre solaire et son érotique coucher sur les flots dépasserait ou complèterait l’appétence pour le pittoresque des clochers bleu azur, des maisons chaulées en équilibre sur la falaise des incontournables villages d’Oia, Fira ou Imerovigli.

Il faut reconnaître à Canaves Oia Epitome d’avoir donné au concept de resort un nouvel élan

Évidemment cela impliquait d’être plus bas que tous les autres mais cela offrait par conséquent aussi plus d’espace à des chambres habituées à un exercice de miniaturisation et à des extérieurs réduits à la portion congrue. Quand ailleurs, il faut se contenter d’un balcon ou au mieux d’une terrasse, d’un jacuzzi ou éventuellement d’un bassin d’agrément, ici ce sont 24 suites et villas qui déploient leurs terrasses et jardins au creux desquels se blottissent de véritables piscines avec cette exclusivité d’un coucher de soleil sur la mer pour unique point de vue. Si de rares propriétés comme White Ark, Erostantorini ou même le tout récent Omma offrent des volumes extérieurs pour le moins spectaculaires sur l’ile, il faut reconnaître à Canaves Oia Epitome d’avoir donné au concept de resort un nouvel élan malgré l’absence, pour l’heure, d’un spa à l’inverse de ses challengers. Nul doute que le projet trouvera une concrétisation prochaine dans les limites d’un terrain nouvellement acquis. Pour l’heure il faut se contenter sur place, bordant la piscine à débordement comme il se doit, de deux restaurants dont le très gastronomique Elements de Tatos Stefatos (malheureusement déjà fermé en fin de saison) .

Tout comme pour l’Amanzo’e d’Ed Tuttle, Canaves Oia Epitome a été habilement conçu pour laisser le moins d’empreinte visuelle dans le paysage

A l’instar du tout récent Four Seasons Astir Palace, du futur Kalesma de Mykonos retardé pour cause de pandémie, des iconiques beach-clubs de Scorpios et d’Alemagou, de la spectaculaire Villa Mandra, du Perianth d’Athènes ou de l’imposant nouvel aéroport de Mykonos, l’ensemble porte la marque du désormais incontournable K-Studio. Ils ont ici livré une partition sans fausse note s’inspirant du cadre volcanique et austère de l’île comme du pittoresque village d’Amtoudi en contrebas avec son port de pêche, ses tavernes accrochées à la falaise et son rouge inédit contrastant avec le bleu de la mer et quelques murs chaulés entre deux. Point de rouge à Canaves Oia Epitome mais du bleu par touches et en dégradés pour illuminer les intérieurs et de la pierre de lave noire pour souligner une architecture forcément vernaculaire et à l’impact mesuré. Tout comme pour l’Amanzo’e d’Ed Tuttle, Canaves Oia Epitome a été habilement conçu pour laisser le moins d’empreinte visuelle dans le paysage, usant pour cela de toits terrasses végétalisés donnant l’illusion totalement inédite de venir s’épanouir sur la mer, offrant chaque soir le spectacle d’apiacées et autres poacées dansant sous le soleil. Ce n’est pas là la moindre des réussites de la pratique K-Studio dont on aime également les « Aqua Retreats », villas de deux chambres dont le sous-sol gagne en clarté par le truchement d’un puits de lumière pris sur la cour et d’une vitre ménagée dans la largeur de la piscine à l’étage, offrant ainsi un tableau aussi vivant que vivifiant. Les autres villas et suites du resort ne déméritent pas non plus sachant que la plus petite d’entre elles située à l’étage offre tout de même 45m2 d’espace à vivre avec salon indépendant, jacuzzi en terrasse et une décoration en tous points similaires mixant corde tressée, table en pierre arrachée et plafonds en ogives sans oublier le coucher de soleil à admirer de son lit en mode plein format.

Canaves Oia Epitome offre néanmoins une alternative plus que crédible et désirable à une île en quête de nouveaux horizons

Canaves Oia Epitome ne se veut donc pas une si mauvaise affaire d’autant que l’agitation fébrile du village d’Oia se borne à seulement 10 minutes à pied ou en navette privée de l’hôtel 24/7 et que les tavernes pieds dans l’eau d’Amtoudi offrent une délicieuse et simplissime alternative aux cuisines de plus en plus sophistiquées ayant cours aux environs. Bien qu’il ne soit peut-être pas, comme son nom le laisserait supposer l’exemple même de l’hospitalité telle qu’on la rêve, Canaves Oia Epitome offre néanmoins une alternative plus que crédible et désirable à une île en quête de nouveaux horizons et quoiqu’on en dise toujours aussi incontournable notamment ten arrière saison. | Images Mr.Tripper

Canaves Oia Epitome*
Resort | The very best

84702, Oia, Santorini | Grèce
T : +30 22860 71453 | M : info@canaves.com
À partir de 420€ | Petit déjeuner inclus


* Pour toutes vos réservations et bénéficier d’avantages exclusifs tels que surclassement, early-check-in, late check-out, crédit spa ou F&B, etc :  booking@mrtripper.com

canaves-oia-epitome-mrtripper-1
canaves-oia-epitome-mrtripper-2
canaves-oia-epitome-mrtripper-3
canaves-oia-epitome-mrtripper-4
canaves-oia-epitome-mrtripper-5
canaves-oia-epitome-mrtripper-6
canaves-oia-epitome-mrtripper-7
canaves-oia-epitome-mrtripper-8
canaves-oia-epitome-mrtripper-35
canaves-oia-epitome-mrtripper-10
canaves-oia-epitome-mrtripper-11
canaves-oia-epitome-mrtripper-12
canaves-oia-epitome-mrtripper-13
canaves-oia-epitome-mrtripper-14
canaves-oia-epitome-mrtripper-15
canaves-oia-epitome-mrtripper-16
canaves-oia-epitome-mrtripper-34
canaves-oia-epitome-mrtripper-17
canaves-oia-epitome-mrtripper-18
canaves-oia-epitome-mrtripper-19
canaves-oia-epitome-mrtripper-20
canaves-oia-epitome-mrtripper-21
canaves-oia-epitome-mrtripper-22
canaves-oia-epitome-mrtripper-23
canaves-oia-epitome-mrtripper-24
canaves-oia-epitome-mrtripper-25
canaves-oia-epitome-mrtripper-26
canaves-oia-epitome-mrtripper-27
canaves-oia-epitome-mrtripper-28
canaves-oia-epitome-mrtripper-29
canaves-oia-epitome-mrtripper-30
canaves-oia-epitome-mrtripper-31
canaves-oia-epitome-mrtripper-32
canaves-oia-epitome-mrtripper-33