BACK FROM… FOUR SEASONS MEGEVE

Cela fait 100 ans aujourd’hui que le Mont d’Arbois avec ses 450 hectares et plus généralement la station de Megève s’imposent en toutes saisons comme un terrain de jeu aussi prisé qu’élitiste.

Les Alpes versant chic !


Lancée en 1920 par Noémie de Rothschild dans l’espoir d’en faire un nouveau St Moritz, Megève est très vite devenue le repère feutré de la haute et bonne société sans avoir à jamais renoncer à son charme ou à son authenticité, notamment grâce à la collaboration du jeune architecte Henry Jacques Le Même recruté pour l’occasion par la Baronne et auteur de la majeure partie des chalets mégevans en formant aujourd’hui le paysage. Depuis et malgré l’ouverture de nombreux établissements de premier ordre, à commencer par l’iconique et inimitable Chalet Zannier, la station rêvait encore d’une chose, s’offrir son premier hôtel ski aux pieds ou presque. Dans le sillage de son aïeule comme de celui d’Edmond son père, Benjamin de Rothschild se devait d’accéder à ce voeu tout en perpétuant l’engagement familial. Par le truchement de son épouse Ariane, présidant désormais aux destinées du groupe Edmond de Rothschild Héritage, ce souhait a fini par être exaucé fin 2017 avec l’ouverture du premier et véritable Grand Hôtel de la station : le Four Seasons Megève.

S’offrir son premier hôtel ski aux pieds ou presque (…) ce souhait a fini par être exaucé fin 2017 avec l’ouverture du premier et véritable “Grand Hôtel de la station” : le Four Seasons Megève

Pour compléter l’offre déjà pléthorique d’établissements réunis sous ce label, la Baronne au caractère bien trempé n’a en effet pas ménagé sa peine en s’en allant chercher un des acteurs majeurs du secteur et de ce type d’hôtellerie. Associée au groupe canadien, qui a ainsi pu ouvrir son second établissement alpin après celui de Whistler aux États-Unis et mettre son antenne Genevoise à une heure de distance, Ariane de Rothschild ne s’est pas arrêtée en bon chemin. Souhaitant imposer sa propre définition du luxe à la montagne, loin des clichés et des standards habituels, elle a ainsi pris part dans la conception de l’hôtel, allant jusqu’à moduler le classicisme d’un Pierre Yves Rochon, pour une fois plutôt inspiré, rafraichissant l’ensemble par quelques pièces de sa collection personnelle mais l’encombrant aussi avouons-le des peintures-pastiches de Thierry Bruet, autre ami de la famille. De ce style plus contemporain qu’alpin où un imbroglio de collections se télescopent des coiffes amérindiennes aux verreries de Murano en passant par les ikats d’Asie du Sud Est, on retiendra néanmoins de belles fulgurances comme au splendide bar Edmond ourlé de cuir fauve ou au très réussi et doublement étoilé 1920, placé sous la houlette du jeune Julien Gatillon mais au-delà de tout cela le maintien d’une ligne directrice assez claire.

Si l’hôtel s’inscrit résolument en rupture avec le répertoire stylistique de la station ou son aspect vernaculaire, il s’inspire néanmoins du vocabulaire alpin

Si l’hôtel s’inscrit résolument en rupture avec le répertoire stylistique de la station ou son aspect vernaculaire, il s’inspire néanmoins du vocabulaire alpin, du rondin de bois à la fourrure blanche en passant par le bleu glacier. Cette trilogie donne à l’ensemble une élégance certaine et une notion de confort indéniable que les clients bienheureux, notamment ceux des One Bedroom Suites avec vues plongeantes sur la Vallée d’Arly, apprécieront tout particulièrement. Avec ses 41 chambres et sa quinzaine de Suites délicieusement confortables, Four Seasons Megève possède bien plus d’un atout ou d’un atour au détour de ses couloirs tapissés de lainage signé Arpin. A l’instar de la certification haute qualité environnementale de son bâti, il offre tout bonnement une qualité de vie et de service que seuls nos grands hôtels sont encore à même de réserver.

Four Seasons Megève offre tout bonnement une qualité de vie et de service que seuls nos grands hôtels sont encore à même de réserver

Si ce dernier fut inévitablement balbutiant à ses débuts, il est désormais teinté de cette remarquable assurance ayant fait la réputation de la marque de par le monde, alliant charme et professionnalisme de chaque instant. Ce service hors pair qui, de la cuisson des œufs au choix de l’eau en passant par l’allumage du feu de cheminée, a la précision du métronome et l’élégance du sur-mesure donne à ce Four Seasons Megève un remarquable attrait, à la hauteur des sommets auquel il fait face. N’hésitant pas à recourir à des safari héliski en cas de faible enneigement ou à un transfert gracieux en calèche jusqu’à la principale remontée mécanique pour les plus paresseux, l’hôtel s’est d’emblée donné pour mission de viser haut à l’instar de ce spa alluré, le plus grand et le plus complet des Alpes françaises, dont les profonds canapés blancs sont autant d’invitation à la détente. Inutile de dire qu’il vaudrait à lui seul le détour tout comme les innombrables tables du Domaine, qui des étoilés 1920 et Prima au japonisant Kaito en passant par les Ideal 1850, Club, Taverne du Mont d’Arbois et Auberge de la côté 2000 font toutes la part belle aux produits de la Ferme des Trente Arpents autre propriété de la famille Rothschild.

Faire preuve d’un peu de hauteur n’empêche pas de garder aussi une certaine proximité avec la terre

Faire preuve d’un peu de hauteur n’empêche pas de garder aussi une certaine proximité avec la terre. Four Seasons Megève n’est pas un de ces grands paquebots sans âme, une de ses vaines répétitions d’un modèle à bout de souffle mais bien la preuve d’un sursaut d’une chaine plus à même de renouer avec l’exclusivité depuis quelques temps. Il correspond aussi au souhait d’une famille de partager avec un plus grand nombre quelques une de ses valeurs fondatrices dont évidemment l’excellence fait partie. L’esprit de celle que l’on surnomma la « fée de Megève » flotte plus que jamais sur ce Mont d’Arbois dont Four Seasons Megève se veut désormais le porte étendard, grâce à ses ardents serviteurs que sont Mathieu, Kamel, Andres parmi tant d’autres. | Images Mr. Tripper


Four Seasons Megève*
Grand Hotel | The very best
 
373 Chemin des Follières, 74120 Megève | France
T : +33 (0)4 50 21 12 11
À partir de 1.025€ en Superior Room


* Pour toutes vos réservations et bénéficier d’avantages exclusifs tels que surclassement, early-check-in, late check-out, crédit spa ou F&B, etc : booking@mrtripper.com

four-seasons-megeve-mrtripper-1
four-seasons-megeve-mrtripper-2
four-seasons-megeve-mrtripper-3
four-seasons-megeve-mrtripper-31
four-seasons-megeve-mrtripper-4
four-seasons-megeve-mrtripper-5
four-seasons-megeve-mrtripper-6
four-seasons-megeve-mrtripper-7
four-seasons-megeve-mrtripper-8
four-seasons-megeve-mrtripper-9
four-seasons-megeve-mrtripper-10
four-seasons-megeve-mrtripper-11
four-seasons-megeve-mrtripper-12
four-seasons-megeve-mrtripper-13
four-seasons-megeve-mrtripper-14
four-seasons-megeve-mrtripper-15
four-seasons-megeve-mrtripper-16
four-seasons-megeve-mrtripper-17
four-seasons-megeve-mrtripper-18
four-seasons-megeve-mrtripper-19
four-seasons-megeve-mrtripper-20
four-seasons-megeve-mrtripper-21
four-seasons-megeve-mrtripper-22
four-seasons-megeve-mrtripper-23
four-seasons-megeve-mrtripper-24
four-seasons-megeve-mrtripper-25
four-seasons-megeve-mrtripper-26
four-seasons-megeve-mrtripper-27
four-seasons-megeve-mrtripper-28
four-seasons-megeve-mrtripper-29
four-seasons-megeve-mrtripper-30