BACK FROM… FOUR SEASONS LANDAA GIRAAVARU

Ne pouvoir rendre compte de cet endroit sans le placer plus que n’importe quel autre sous le signe évident du bleu et sans parler tout d’abord développement durable ou respect de l’environnement. Applaudir ainsi des deux mains le nombre de projets menés ici depuis 2006, notamment le Manta Ray Project ou l’incroyable Reefscapers, devenus au fil de l’eau des références mondiales en la matière.

Maldives forever !


Savoir gré à Four Seasons d’avoir ainsi permis, avec ces exemples uniques aux Maldives de cohabitation exemplaire entre l’homme et la nature, le classement en 2011 de l’Atoll de Baa en réserve mondiale par l’Unesco pour la richesse de sa biosphère. Trouver dès lors à cette langue de sable perdue à une centaine de kilomètres de Malé et accessible après un vol d’1/2 heure en hydravion un goût de paradis très spécial et définitivement inoubliable. Dans cet environnement vierge de toute île habitée aussi loin que porte le regard, mesurer au Four Seasons Landaa Giraavaaru, encore plus qu’ailleurs aux Maldives, la notion d’espace et de privauté. S’en rendre compte dans l’une des 103 villas, de 75m² minimum, agrémentées de toits de chaume, de murs de corail (recyclé) et de piscine privée, qu’elles soient en bord de plage, disséminées et protégées des regards dans leurs jardins tropicaux privatifs ou tout aussi invisibles les unes des autres sur les pontons du lagon. Privilégier pour celles qui sont sur la plage celles situées sur la côté est pour une tranquillité parfaite et une situation idéale, notamment celles comprises entre les N° 113 et 131. En cas de famille nombreuse, opter pour l’une des 10 suites de 2 chambres et en cas d’indécision majeure entre pilotis ou plage, l’une des 2 villas Terre & Océan de pas moins de 280m² tout à la fois posées sur le sable et amarrées au ponton. En cas de budget illimité, craquer sans réserve pour la Villa Royale de 300m² ou la Landaa Estate de 3 chambres récemment ajoutée au Resort, soit 840m² à vivre sur 2 niveaux et 2 piscines face à l’océan, le tout sans aucun vis à vis sur 80m de plage privée ! Une robinsonnade là encore vraiment très particulière !

 


FOUR SEASONS LANDAA GIRAAVARU

RESORT

THE VERY BEST

♥♥♥

BOOK NOW

fshr-landa-blu-mrtripper
LE RESTAURANT BLU | photo © Four Seasons
Pourtant ne pas résumer pareil endroit à une débauche d’équipements ou de prestations superlatives comme dans bon nombre de resorts voisins. Trouver peut-être dans cette ancienne plantation de cocotiers l’occasion unique d’appréhender l’archipel dans une combinaison parfaite de luxe et de simplicité. Le devoir sans aucun doute et en priorité à la configuration des lieux, le lagon s’étirant en toute impartialité à l’infini à l’est comme à l’ouest découvrant alors des bancs de sables donnant l’illusion de marcher sur la mer.
Aimer cette manière de vivre le lieu avec autant de latitude, du lever au coucher du soleil. Migrer ainsi, après un tour de l’île en kayak à l’aube, de sa piscine privée à la seule piscine olympique des Maldives, 50 mètres de bleu absolu se déversant dans l’océan à l’est, bassin unique doublé d’un autre en contrebas de 20 mètres à l’eau de mer. S’y délecter de bains entrecoupés de plongeons dans l’océan pour rejoindre l’une des plateformes d’observation de la vie marine au large puis passer à l’heure du déjeuner d’un coup de vélo à la quatrième piscine de 25 mètres cette fois tournée à l’ouest et toujours à débordement, point d’observation idéal du coucher de soleil. Dans l’attente, languir sur la plage à la beauté naturelle (loin d’être le cas dans d’autres resorts), se rassasier de fruits glacés et se rafraîchir de brumisateurs et autres petites attentions dispensées à longueur de journée.
Piquer sinon quelques têtes avec masque et tuba à la rencontre de la faune et de la flore, désormais bien ancrées au lagon grâce à l’ingénieux projet Reefscapers des biologistes marins à demeure. Préférer parfois rompre cette routine en leur compagnie à bord d’un dhoni traditionnel à la recherche de dauphins, de raies mantas, ou de tortues. Ou choisir pour les plus sportifs de s’initier ou de se perfectionner aux joies de la plongée grâce au centre PADI 5 étoiles suréquipé, de filer en catamaran, de prendre de la hauteur en parachute ascensionnel ou de la vitesse en ski nautique, autant d’occasions de ne jamais se repaître de la beauté unique de ces îles. Se dire qu’il ne manque bien évidemment rien aux plaisirs nautiques dont l’éventail est ici infini. Ne pas chercher à tout appréhender, même en une semaine, au risque de s’épuiser. De même, oublier l’idée d’une quelconque lassitude d’ordre culinaire avec 4 restaurants sur l’île, tous à la hauteur, le délice ultime étant peut-être celui de déguster lors d’une croisière en dohni privé autour du lagon quelques canapés, une coupe de champagne à la main et une petite musique d’ambiance se mêlant au clapotis de l’eau et au coucher du soleil. Une expérience tout simplement magique à intercaler, le soleil se couchant chaque jour avec la même intensité et à défaut la même émotion, avec la terrasse du Blu, restaurant italien, ou le bar à chicha d’El Barakat, restaurant indo-arabe, préludes tout aussi parfaits d’une soirée sous les étoiles.

fshr-landa--pool-mrtripper
LA PISCINE CÔTÉ SUNRISE | photo © MR. TRIPPER
fshr-landaa-orange-mrtripper
LA PLAGE CÔTÉ SUNRISE | photo © MR. TRIPPER
fshr-landaa-blu-table-mrtripper
LE BLU CÔTÉ SUNSET | photo © MR. TRIPPER
Rêver de lendemains toujours aussi heureux et paisibles, l’autre force de ce resort résidant dans son spa unique en son genre, là-encore, puisque dédié notamment à l’ayurvéda sous la supervision de deux docteurs, de thérapistes exemplaires et de yogis tout aussi remarquables. Un rituel à vire en cure ou à la carte mais au quotidien tant cet espace d’1 hectare, blotti à la fois dans un jardin d’herbes et de plantes médicinales et posé sur l’océan a de trésors bienfaisants à révéler. Prendre un bain face à l’océan, faire ses salutations face au soleil levant ou sa méditation face au couchant restant des face-à-face impérissables. Manquer de mots pour qualifier l’exemplarité et la cohérence d’un séjour à Landaa Giraavaru. Laisser les esprits chagrins déplorer un design qui n’a justement rien de design ou de tapageur et saluer au contraire ces aménagements colorés, artisanaux et modernes à la fois, juste équilibre entre béton et robinson trop vus ailleurs dans leur singularité ou leur excès.

Bref, en un mot rêver d’une prochaine occasion pour retourner sur ce bout de paradis, idéalement entre décembre et avril lors de la mousson d’hiver et tout particulièrement en ce dernier mois quand les eaux sont les plus claires. Laisser aux observateurs inconditionnels de raies mantas la période estivale et pluvieuse entre juin et octobre à moins de vouloir profiter d’une retraite ayurvédique panchakarma de 7, 14 ou 21 jours à moindre coût.

Un programme de détoxification hautement personnalisé à vivre sans scrupule tout au long de l’année et l’un des 12 packages trustés en priorité comme le fameux Paradise Twice. Découvrir ainsi le second resort Four Seasons Kuda Huraa en bénéficiant des transferts offerts d’une valeur de 920€ pour 3 nuits minimum passées dans chacun d’entre eux ! Mais, s’assurer avant tout de disposer dorénavant d’au-moins 1.700€ TTC en haute saison contre 965€ TTC en période “low” pour une nuit avec petit déjeuner en beach bungalow avec piscine, bien sûr ! Une offre immanquable à réserver uniquement auprès du resort au (960) 66 00 888 ou auprès d’un agent de voyages. En vouloir encore et toujours plus ? Faire confiance alors à Four Seasons pour organiser le tout à l’instar de ce programme incluant la troisième étoile de sa galaxie maldivienne, le Four Seasons Explorer. A découvrir au moins pour le plaisir sur fourseasons.com

De quoi comprendre ce qu’Armando Kraenzlin, general manager et grand ordonnateur des plaisirs signés Four Seasons sur l’archipel des Maldives, a réalisé avec une équipe dont on voudrait citer chaque prénom tant les notions de service et de convivialité sont ici inoubliables !

103 villas avec piscine privée de min. 75m2 | 13 catégories de villas | villas sur plage et/ou pilotis

Landa Giraavaru, Atoll de Baa, Maldives | Aéroport de Malé, MLE | Itinéraire : rome2rio.com


Obtenir l'itinéraireOuvrir la carte toute seule en mode plein écran
FOUR SEASONS LANDAA GIRAAVARU | RESORT | THE VERY BEST

chargement de la carte - veuillez patienter...

FOUR SEASONS LANDAA GIRAAVARU | RESORT | THE VERY BEST 5.286349, 73.112125 Read more...[su_button url=\"http://www.fourseasons.com/maldives\" background=\"#000000\" color=\"#ffffff\" wide=\"yes\" center=\"yes\" text_shadow=\"0px 0px 0px 0\"]BOOK NOW[/su_button]Four Seasons Landaa Giraavaru, Baa, North Province, Maldives (Itinéraires)

Ouvert toute l’année 

Jan. Fev. Mar. Avr. Mai Jui. Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
30° 31° 32° 32° 31° 30° 30° 30° 30° 30° 30° 30°
Let’s goWhy notNo way

Armando Kraezlin, General Manager

Réserve Mondiale Unesco, projets écologiques majeurs, cadre et  intimité exceptionnelles, 2 piscines dont 1 olympique, spa Ayurvedique, 4 restaurants, centre de plongée PADI, excursions sur mesure

À partir de 965€TTC en Beach Bungalow

Tel : +960 66 00 888 | Web : fourseasons.com

fshr-landaa-sunset-side-mrtripper
LES VILLAS SUR PILOTIS VUES DE LA MER | photo © MR. TRIPPER