BACK FROM… SONEVA FUSHI

Être de ces concepts qui finissent par faire école, de ces idées qui laissent d’abord songeurs avant de faire référence à l’instar de ce « no news no shoes », cette formule lancée sur le ton de l’humour par un duo très inspiré souvent présenté ici et qui vient de fêter le vingtième anniversaire de ce lieu hors du commun et de la vison l’ayant accompagnée, résumée en un rébus aussi précurseur que décalé pour l’époque : S.L.O.W L.I.F.E, soit en anglais dans le texte Sustainable, Local, Organic, Wellness, Learning, Inspiring, Fun, Experiences.

Maruhaba Soneva Fushi !

how_new


Force est de constater aujourd’hui la pertinence et l’a propos de cette formule qui sied à merveille à l’endroit et qui, à défaut de rallier encore tous les suffrages, draine nombre d’Alfaalil et Alfaalila d’un jour devenus clients de toujours, ou presque, avec 50% d’habitués récurrents de ce style de vie inimitable à la Robinson Crusoé, n’en déplaise à certains voulant jeter l’anathème sur l’idée comme sur la destination.

Qu’importe ! Reconnaître au couple Shidvasani et à leurs équipes de « butlers », anges gardiens dénommés Mr ou Mrs Friday, un talent rare, celui de penser « out of the box » et d’avoir fait de ces Maldives et de l’ile de Kunfunhadoo rebaptisée Soneva Fushi un lieu résolument à part, encore éloigné de la folie gagnant leurs voisins, ces hôteliers ne sachant plus quoi inventer pour séduire des hordes de nouveaux millionnaires assoiffés de délires en tous genres.

soneva-fushi-details-mrtripper
ÉTOILE DES MERS OU DES MURS | photo © Mr. TRIPPER


SONEVA FUSHI

EXPERIENCE

THE VERY BEST

BOOK NOW

soneva-fushi-details-mrtripper
JUSTE POUR DIRE QU’IL Y A UNE CLÉ | photo © Mr. TRIPPER
soneva-fushi-details-mrtripper
BOIS FLOTTÉS | photo © Mr. TRIPPER
soneva-fushi-details-mrtripper
ZONES D’OMBRES | photo © Mr. TRIPPER

Pour combien de temps encore ? Dans ce fragile Atoll de Baa, classé Réserve de Biosphère, poser la question n’a rien d’anodin même si le survol en hydravion, reliant le banc de sable de son iconoclaste Soneva International Airport à Malé, apporte déjà quelques éléments de réponse aussi rassurants que surprenants. Car là où d’autres ont fait du bleu maldivien, entre ciel et océan, leur marque de fabrique, le vert s’impose plutôt ici comme la couleur dominante et le fil rouge de l’histoire à raconter.

Le plein air (…) voilà ce que chacun vient chercher tête et pieds nus dès le ponton franchi et Dieu que cela fait du bien !

À croire que sur cette ile, une des plus grandes de l’archipel, rien ne doit se faire comme ailleurs, pour ne pas dire à l’encontre de ce qui existe autour, un peu à l’image de la philosophie de la marque toujours prête à faire bouger les lignes de la conscience éthique ou écologique et à préserver les ressources existantes. Alors non, ne pas disposer ici de rivages avec ces dégradés spectaculaires de céruléen à turquoise, de vues dégagées à l’écart de toute civilisation, de piscines se démultipliant ou se superposant à la mer, ou encore moins de transats et de parasols bien alignés sur des plages au sable ratissé chaque matin. Ce paradis pour Robinsons modernes n’abat pas d’emblée toutes les cartes de sa séduction, se tenant même assez loin de l’imagerie habituelle. Certains pourraient se montrer déçus dès le premier survol en cherchant vainement à travers la canopée les toits de leurs futures villas ou les empreintes de pilotis de leurs pavillons dans les flots, inexistants. Ils pourraient même une fois arrivés se sentir un peu comme des invités de passage, tolérés sur l’ile, autorisés à en sillonner les allées en vélo à condition de se faufiler entre les lapins gambadant et les vols de chauve-souris en rase motte. Parce qu’ici la nature règne en maître dans une profusion de verdure inédite et objet de toutes les attentions. Ce plein air, cher à Sonu, voilà ce que chacun vient chercher tête et pieds nus dès le ponton franchi et Dieu que cela fait du bien !

soneva-fushi-détails-mrtripper
EAUX DES MERVEILLES | photo © Mr. TRIPPER
soneva-fushi-details-mrtripper
À CHACUN SON HUILE | photo © Mr. TRIPPER
soneva-fushi-details-mrtripper
INTELLIGENCE ET ÉVIDENCE | photo © Mr. TRIPPER
soneva-fushi-détails-mrtripper
VERNACULAIRE | photo © Mr. TRIPPER


Tant pis pour les villas sur pilotis, on les retrouvera plus tard et en exclusivité en 2016 du côté de Soneva Jani à 32 miles nautiques de bateau rapide. Tant pis pour les piscines absentes de quelques villas et inexistantes en version « communale », on se contentera des salles de bains se jouant à découvert, avec douches et parfois baignoires en plein air comme de l’accès direct et discret à la mer, notamment de l’une des 17 villas situées côté soleil levant, sur cette portion d’île aux eaux les plus claires et à proximité de la sauvage “Dolphin beach”, car il faudra bien choisir parmi les quelques 23 catégories de « chambres », à défaut de s’offrir la Villa 11, la plus grande de tout l’Océan Indien avec 9 chambres, ou la Villa 42, autre Private Réserve spectaculaire de 6 chambres et 2.250m2 d’espace à vivre.

Ici, des feuilles de palétuviers ramassées du matin servent d’étiquettes, un bout de ficelle et un bois flotté sculpté en forme de poisson se transforment en porte-clés, un branchage taillé fait office de stylo…


Les 65 villas et nouvelles résidences parfois encore en construction ou en réhabilitation, après 20 ans de bons et loyaux services, de ce Soneva Fushi sont presque toutes différentes mais ont en commun la particularité d’être édifiées avec des matériaux issus du développement durable et de venir, pour chacune d’entre-elles, avec leurs bicyclettes personnalisées du numéro de la villa ou pour les clients récurrents, de leurs initiales pyrogravées sur le rondin de bois servant de plaque d’immatriculation. Pas la peine de chercher ici la moindre trace de plastique, des feuilles de palétuviers ramassées du matin servent d’étiquettes, un bout de ficelle et un bois flotté sculpté en forme de poisson se transforment en porte-clés, un branchage taillé fait office de stylo, les cocos recyclées de mille manières à l’instar du bois servent à la fabrication d’un charbon propre prêt à fertiliser les sols et alimenter les barbecues, les bobines de câbles ayant servi à la construction se transforment en table d’extérieur, d’autres bois flottés forment des salons improvisés au bord de l’eau, des sculptures naturelles ou des luminaires dont décorer les chambres.

soneva-fushi-details-mrtripper
PALMIER EN LIBERTÉ | photo © Mr. TRIPPER
soneva-fushi-details-mrtripper
ENTREZ, C’EST OUVERT | photo © Mr. TRIPPER
soneva-fushi-details-mrtripper
TIENS, UNE CLÉ | photo © Mr. TRIPPER
soneva-fushi-bath-mrtripper
AIR LIBRE | photo © Mr. TRIPPER
soneva-fushi-bath-mrtripper
À LA DOUCHE | photo © Mr. TRIPPER
soneva-fushi-bath-mrtripper
RÊVE DE TROPIQUES | photo © Mr. TRIPPER

Ne rien perdre, transformer les déchets en ressources voici l’audacieuse philosophie du lieu. Au sein de son « Eco center » hébergé au cœur de l’ile, 75% d’entre eux sont ainsi transformés. Après le retraitement de l’eau, l’utilisation du compost, le verre est aujourd’hui la nouvelle et jolie croisade de Fushi avec le premier atelier de recyclage de l’Atoll ; un “Glass Studio”, ouvert à tous, se doublant d’une boutique et d’une galerie d’exposition des objets soufflés grâce au verre récupéré ici ou chez les voisins. Une future vaisselle devrait ainsi bientôt sortir des fours et servir à équiper hôtels et résidences de la marque et pourquoi pas soutenir l’émergence d’un artisanat local. Avec déjà 100% des besoins en eau couverts et bientôt 80% de ceux en énergie, grâce à l’installation de nouveaux panneaux solaires, et une empreinte carbone négative, difficile de ne pas pardonner quelques erreurs à l’image de ces caves à vins achalandés de grands crus, pour satisfaire une clientèle qu’on évitera de nommer, ou ces buffets pléthoriques et malheureusement non moins délicieux de Mihiree Mitha, le restaurant principal, la gourmandise se tenant difficilement à l’écart de ce dernier comme de « So Delicate » faisant la part belle aux charcuteries et fromages, de « So Hot & So cool », la chocolaterie et son pendant glacé offrant à la dégustation pas moins de 60 variétés de glaces et de topings quelque soit le moment de la journée sans oublier « So Fiery » où préparer chaque midi sa pizza ou son panini avec les ingrédients de son choix. Mais attention, pléthore rime ici avec qualité de présentation et d’exécution, chaque chef se chargeant de peler, découper, frire ou assaisonner pour chacun les ingrédients de son choix. Pas sûr d’avoir suffisamment d’une vie pour en explorer toutes les infinies subtilités et variantes, ni de venir à bout des eaux purifiées et fonctionnelles, des cocktails de fruits pressés et mixés minute, des potions ayurvédiques ou des sels, huiles et autres condiments mis chaque jour à disposition.

soneva-fushi-villa-mrtripper
À L’OMBRE DE LA TRÈS JOLIE VILLA 42 | photo © Mr. TRIPPER


Par contre, garder pour la vie quelques souvenirs comme ce déjeuner et ce diner servis dans les deux potagers de l’île, le premier régalant le midi d’une cuisine aussi simple qu’élégante et 100% végétarienne accompagnée pour boisson d’une noix de coco fraichement ouverte à se damner et l’autre mettant non seulement à la quasi intégralité de sa carte, les fruits, légumes, herbes et champignons (sic) poussant en contrebas de sa spectaculaire installation sur pilotis au faîte des arbres mais aussi un télescope, encore visité chaque année par Buzz Aldrin, au programme des réjouissances nocturnes. La contemplation des étoiles après pareils festins en viendrait à faire oublier le cinéma de plein air, moins spectaculairement installé qu’à Kiri, le Spa heureusement bientôt rénové et transporté plus près de la mer, les quotidiennes plongées ou croisières avec les dauphins en Dhonis traditionnels, habituelles réjouissances attendues sous les cieux maldiviens. Avec le petit déjeuner du lendemain servi au lever du soleil sur le banc de sable voisin, ponctué d’un premier bain à l’aube et suivi d’une sieste dans le hamac de fortune installé là ou d’une ballade en compagnie de crabes chahutant, ces deux seuls instants hors du temps justifieraient à eux seuls tous les voyages et ce malgré le prix, il faut bien l’avouer, stratosphérique du moindre séjour passé ici ! N’avoir plus qu’à espérer que les lancements, ces dernières semaines, de Soneva in Aqua et plus tard dans l’année de Soneva Jani favoriseront, à l’image de Four Seasons en son temps, une synergie à même d’assouplir la politique tarifaire et donneront de nouvelles raisons de revenir vivre cette expérience de Maldives inconnues jusque-là

Profiter toujours un peu plus du soleil comme de chaque jour qui s’offrent à soi !

En attendant, formuler le vœu de circonstance en cette nouvelle année que de telles pratiques fassent école à travers le monde et que l’objectif premier ne se perde jamais ni ne succombe à la pression de touristes toujours plus avides bien que plus sensibilisés. Prier pour que le temps Soneva, merveilleusement mis en image ci-dessous par Bruno Aveillan, garde toujours sa longueur d’avance en l’occurrence 1 heure de plus sur le fuseau des Maldives comme celui de la Thaïlande, pour profiter toujours un peu plus du soleil comme de chaque jour qui s’offrent à soi !


Robinsonnade maldivienne

65 villas dont la plupart avec piscines | 23 catégories | De préférence les villas côté Sunrise

Ile de Kunfunadhoo, Atoll de Baa | Aéroport de Malé, MLE puis transfert en hydravion de 40 min. | Itinéraire : rome2rio.com 

Obtenir l'itinéraireOuvrir la carte toute seule en mode plein écran
SONEVA FUSHI | EXPERIENCE | THE VERY BEST

chargement de la carte - veuillez patienter...

SONEVA FUSHI | EXPERIENCE | THE VERY BEST 5.112226, 73.078158 Read more...[su_button url=\"http://www.soneva.com/soneva-fushi\" background=\"#000000\" wide=\"yes\" center=\"yes\"]BOOK NOW[/su_button]Soneva Fushi by Six Senses, Baa, North Province, Maldives (Itinéraires)
Ouvert toute l’année 

Jan. Fev. Mar. Avr. Mai Jui. Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
30° 31° 32° 32° 31° 30° 30° 30° 30° 30° 30° 30°
Let’s goWhy notNo way

SonuEva Shivdasani, propriétaires | Laurie Burr, Area General Manager | Godfrey Vas, General Manager

Villas de tailles superlatives, cinéma de plein air, plage, aéroport et avions privés, observatoire sur site, centre de recyclage et de recherche environnementale, centre de plongée PADIkids club à portée éducative et environnementale, Spa Six Sensespotager exclusif, 

À partir d’env. 1.196€ TTC en Crusoe Villa (sans piscine) et jusqu’à 44.495€ TTC pour la vIlla 11 dite Private Reserve de 9 chambres | majordomewifi inclus | Transfert aéroport de Malé : 700€ TTC / pers. | pension complète : env. 260€ TTC /pers. et par jour 

Tel : +960 660 0304 | Mail : reservations-fushi@soneva.com | Web : soneva.com/soneva-fushi