BACK FROM… RITZ FOUR SEASONS

Depuis 1959, date de son inauguration, n’avoir d’autre alternative que de séjourner ici au moins une fois dans sa vie. Ici, au sommet d’une des sept collines de Lisbonne, en surplomb de la place du Marquis de Pombal, le long du parc Édouard VII avec pour point de vue la ville à perte de vue, dominée par la silhouette tutélaire du château Saint Georges et l’immensité du Tage au loin, à deux pas de l’épicentre de la mode et jamais très loin du coeur de la ville.

Gros comme le Ritz !

how_newA condition bien sûr d’éprouver une certaine sensibilité pour cet édifice moderniste de dix étages à la silhouette aussi austère que remarquable et à la condition expresse de faire le choix de l’esprit « grand-hôtel », un choix non négociable, cette grande dame hôtelière par excellence avec ses 283 clés et son enseigne au néon illuminant la vile, ne souffrant aucune autre concurrence à ce jour dans sa catégorie ! De ses 4 lettres iconiques aujourd’hui accolées à celles de Four Seasons, préférer n’en retenir que le meilleur. Un meilleur ne passant assurément pas par des chambres aux décorations aussi disparates qu’aléatoires et très sérieusement datées. Oublier donc la décoration de ce Ritz Four Seasons Lisbon mais aussi les premières catégories de chambres, Classiques ou Supérieures, n’offrant “que” des vues sur la ville pour privilégier a minima une Deluxe avec une vue côté parc, afin de profiter au moins de ce balcon venant avec la quasi-totalité d’entre-elles, voire une des suites dites Centrales, du 1er au 5ème étage, ou Grandes, du 7 au 10ème, avec leurs quelques 115m2 ou pourquoi pas la Suite Royale N°933, à condition bien sûr de tenir la variable prix à l’écart… une gageure !

ritz-four-seasons-bedroom-mrtripper
UNE CHAMBRE SUPÉRIEURE | photo © Mr. TRIPPER


Car de 450€ TTC le premier prix pour une Chambre Deluxe, certes avec wifi (plutôt capricieux) et petits déjeuners inclus (excellents au demeurant) à 7.000€ la Suite Royale, trouver la faute de goût plutôt cher payée même avec les transferts aéroports offerts pour tout séjour en suite. Un constat identique du côté du spa avec des tarifs oscillant de 150€ à 795€ de l’heure pour des soins même dispensés avec les protocoles Swiss perfection.

Alors quoi ? Eh bien, aimer tout simplement les portières de voitures comme les portes d’entrées encore tenues par des hommes en hauts de forme et gants blancs, les check-in en chambre, les concierges dévoués et capables, les maitres d’hôtels en veste, mais surtout quelques particularités comme ce Spa de 1.500m2 unique en ville ayant fait sa révolution esthétique quelques 10 ans auparavant et bientôt enfin ouvert sur la terrasse et les frondaisons du parc Edouard VII, tout comme cet espace de fitness suréquipé, posé sur le toit et ceint de cette piste de jogging à ciel ouvert, véritable condensé de la rareté et de l’extrême modernité du lieu. Impossible de ne pas être saisi comme de rester insensible à ces volumes grandioses et à la centaines d’oeuvres d’art ponctuant chaque recoin d’un hôtel véritablement unique en son genre et chef d’oeuvre de son époque, au point d’avoir justifié le développement d’une application pour Ipad afin d’en faire l’inventaire. Un même devoir de mémoire et d’exclusivité ayant guidé encore plus récemment la création d’un blog (guide incontournable à consulter avant tout séjour) pour rendre compte de chaque nouveau battement de la ville et présenter les innombrables excursions-expériences organisées par et au départ de l’hôtel notamment en side-car à la découverte de centre historique ou sur la côte et dans l’arrière pays à bord d’une des nombreuses limousines équipées du wifi à bord (un must à généraliser assurément) et en compagnie de l’un des chauffeurs-guides parfaitement bilingues à l’instar d’Armandio.

ritz-four-seasons-lounge^mrtripper
LE GRAND SALON ET SES TAPISSERIES SIGNÈES JOSE ALMADA NEGREROS | photo © Mr. TRIPPER


ritz-four-seasons-tapestries-mrtripper
DÉTAIL | photo © Mr. TRIPPER
ritz-four-seasons-tapestries-mrtripper
DÉTAIL | photo © Mr. TRIPPER
ritz-four-seasons-tapestries-mrtripper
DÉTAIL | photo © Mr. TRIPPER
ritz-four-seasons-tapestries-mrtripper
DÉTAIL | photo © Mr. TRIPPER

Quelques musts impossibles à appréhender et à concevoir autrement qu’avec la connaissance acquise au fil du temps par des hommes et des femmes passionnés, 230 à ce jour, investis et conscients d’être les garants de l’héritage d’une maison voulue par António de Oliveira Salazar, le premier ministre de l’époque, aidé du mécène Ricardo Espirito Santo Silva. Entendre encore résonner avec un certain effroi les mots prononcés par Queiroz Perreira, l’architecte en chef de ce projet d’Etat : « l’hôtel tout au long de son existence doit offrir luxe et confort, mettre en valeur la ville et avant tout honorer la nation ». 60 ans plus tard, s’interroger sur la capacité de l’endroit à tenir sa promesse depuis la première mise en décor par Henri Samuel, le prince des décorateurs, et l’intervention absolument remarquable d’artistes locaux, peintres, tapissiers, sculpteurs tous invités à marquer le lieu de leur empreinte et ce malgré deux rénovations successives. Comme beaucoup, piaffer d’impatience face à ces projets d’embellissement reportés et rager devant tant de potentiel si injustement exploité. Ne pouvoir qu’appeler de ses voeux celui ou ceux à même de dégager l’incroyable beauté de cet édifice aux 40.0000 mètres carrés de marbre et lui redonner sa modernité perdue, pourtant parfois très simplement à portée de main ou de bourse.

ritz-four-seasons-roof-sun-mrtripper
LE ROOFTOP | photo © Mr. TRIPPER

RITZ FOUR SEASONS

GRAND HOTEL

SECOND BEST

BOOK NOW

ritz-four-seasons-roof-sun-mrtripper
LE ROOFTOP | photo © Mr. TRIPPER
ritz-four-seasons-detail-mrtripper
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER
ritz-four-seasons-detail-mrtripper
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER
ritz-four-seasons-detail-mrtripper
DÉTAILS | photo © Mr. TRIPPER
Un vrai cas d’école que ces chefs d’œuvre en péril dans encore un trop grand nombre de capitales à travers le monde ! Le Grand Hôtel d’hier ne pouvant se reposer sur sa position dominante que pour un temps compté et de plus plus court, encore moins se laisser résumer à un musée ou à un quelconque mausolée d’une époque ou d’un style. Être l’image d’une ville voire l’emblème d’une nation donnant des droits mais aussi des devoirs.

Face à l’absence d’alternative, exhorter chacun dans un acte de bravoure à y séjourner et envisager ce séjour comme un plaidoyer pour un nouveau Ritz et un véritable Four Seasons. Un peu gros ? Oui, comme le Ritz !

ritz-four-seasons-pinao-mrtripper
UN DES PIANOS | photo © Mr. TRIPPER


Le Grand-Hôtel dans toute son acception

88, Rua Rodrigo da Fonseca, Lisbonne 1099-039, Portugal | Aéroport Lisbonne Portela, LIS | Itinéraire : rome2rio.com

Obtenir l'itinéraireOuvrir la carte toute seule en mode plein écran
FOUR SEASONS RITZ | GRAND HOTEL | SECOND BEST

chargement de la carte - veuillez patienter...

FOUR SEASONS RITZ | GRAND HOTEL | SECOND BEST 38.725630, -9.155184 Read more...[su_button url=\"http://www.fourseasons.com/lisbon/\" background=\"#000000\" color=\"#ffffff\" wide=\"yes\" center=\"yes\" text_shadow=\"0px 0px 0px 0\"]BOOK NOW[/su_button]Four Seasons Hotel Ritz, Rua Rodrigo da Fonseca, Lisbonne, Portugal (Itinéraires)

Ouvert toute l’année 

Jan. Fev. Mar. Avr. Mai Jui. Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
15° 16° 18° 21° 22° 26° 28° 29° 27° 23° 18° 16°
Let’s goWhy notNo way

Riccardo Acevedo, General Manager | Queiroz Pereira, architecte | Henri Samuel, décorateur |

Spa de 1.500m2, salle de fitness à la pointe et piste de jogging en extérieur, vue sur la ville, conciergerie remarquable, activités et excursions exclusives, architecture et oeuvres d’art de premier plan

À partir de 385€ TTC env. avec petit déjeuner en chambre Classique et 775€ en suite (transferts aéroport offerts), wifi inclus

Tel : +351 (21) 381-1400 | Web : fourseasons.com/lisbon