C’EST SOON, C’EST COOL, C’EST… AMAN KYOTO

Il n’est pas plus besoin d’en connaître le prix que la localisation exacte pour savoir déjà que celui-ci se classera parmi les lieux qui vont au-delà des espérances et forment le meilleur de ce monde, ces fameux « &Beyond » que j’ai un infime et trop rare plaisir à épingler sur la carte de mes hotspots.

Kyoto, il n'était pas trop tôt !

Comment pourrait-il en aller autrement pour ce troisième opus signé Aman au Japon, initié du temps d’Adrian Zecha et dessiné dans ses moindres contours par l’architecte australien Kerry Hill, avant que Dieu ne le rappelle à lui ? Il est impensable que cet Aman Kyoto resté dans l’ombre pendant de longues années et qui s’apprête enfin à voir le jour au 1er novembre prochain échoue à marquer les esprits les plus réfractaires comme les inconditionnels d’un pays dont la philosophie va trouver ici sa parfaite résonance. Avec ce nouveau resort dans l’ancienne capitale impériale, s’ajoutant à Aman Tokyo et Amanemu à Shima, Aman offrira ainsi la possibilité de sillonner Honshu sous les meilleurs auspices avant de s’attaquer à Hokkaido d’ici quelques mois.

Inspiré par l’architecture traditionnelle et l’ascétisme des Ryokans qui fleurissent encore la ville et ses alentours, Aman Kyoto s’est installé au cœur d’un jardin ancestral réputé admirable et encore inviolé. Littéralement situé à deux pas de l’inoubliable Kinkaku-ji, le Temple du Pavillon d’Or inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO au même titre que seize autres temples et jardins qui imposent Kyoto comme une ville incontournable, cet Aman-là avec sa trentaine d’hectares, ses pelouses manucurées et ses arbres centenaires prêts à exploser de couleurs durant “Hanami” au printemps et “Koyo” à l’automne. S’il sera bien évidemment trop tard cette année pour s’en aller admirer les pleurs rosés des sakura, les premiers inscrits sur la liste d’attente ouverte auprès d’Aman* devraient pouvoir s’enflammer en temps et en heure devant les Momiji et Gingko rendant leurs derniers feux. Ils ne seront pas nombreux puisque seules 26 suites dont deux doubles leurs auront été réservés. Conçus pour la contemplation et épurés à l’extrême, ces pavillons bien évidemment équipés “d’ofuro” ces baignoires en bois de cyprès attisent déjà toutes les convoitises de ceux connaissant les bienfaits des “onsens” et sachant à quel point l’esthétique chère à la marque va ici trouver l’une de ses plus belles expressions entre tatamis, céramiques, lanternes et autres artefacts réalisés par les meilleurs artisans du pays.

Comme vous sans doute, je me rêve déjà arpentant ce jardin vêtu d’un simple yukata pour se rendre au spa ou un panier de bambou à la main pour s’en aller pique-niquer dans ses allées ombragées. Aman Kyoto , il n’était pas trop tôt ! | Images © Aman

Aman Kyoto*(Opening 01/11/19)
Resort | &Beyond 

Kyoto | Japon 
E : info@aman.com  | T: +1 753 216 7830
Prix NC


* Pour toutes vos pré-réservations et bénéficiez d’avantages tels qu’accueil VIP, surclassement, early-check-in, late check-out, expériences dédiées, etc
 booking@mrtripper.com