BACK FROM… TGV LYRIA


Relier Paris à Evian-Les-Bains pour témoigner de la renaissance de l’ Hôtel Royal via nos lignes TGV ? Trop banal et presque trop facile en cas de direct le mettant à 4h30 heures de distance de la capitale.  

La Suisse au coeur !

how_new
Lui préférer in fine quelques chemins de traverse et les 3h35 de la ligne Paris-Lausanne abattus à la vitesse de 320km/h, une première étape avant celle du funiculaire reliant la gare aux rives d’Ouchy où embarquer enfin pour une dernière traversée de quelques 30 minutes à peine sur le Léman. Quel bonheur que les trajets en train à l’image de celui-ci, convoquant les souvenirs d’enfance, ces rêves de trains électriques et de machines surpuissantes arpentant les campagnes, donnant le sentiment d’être un peu hors du temps pendant quelques heures.

TGV LYRIA

TRAIN

A GOOD CHOICE

♥♥

BOOK NOW

Éprouver une vraie bienveillance pour ces trans-europ-express aux noms mythiques, comme ce Lyria autrefois baptisé Cisalpin puis Ligne de Cœur, une ligne rouge à retrouver encore sous forme de liseré en signature sur toutes les rames de ce TGV un peu spécial servant de parfait trait d’union entre La France et la Suisse.

Ne pas vouloir jouer les Valéry Larbaud, mais comme les quelques quatre millions de voyageurs transportés chaque année par ces nouvelles voitures habillées de gris et ponctuées de petites croix en liberté, trouver cette proposition ferroviaire plus qu’à la hauteur et comme souvent prête à en remontrer à quelques compagnies aériennes, à condition de voyager en première classe, bien sûr, et de s’acquitter des 49€ par trajet (minimum).

Une fois accueilli sur le quai et installé à bord, n’avoir plus qu’à se laisser bercer par le défilement du paysage avec en cette époque les ballots de foin posés au milieu des champs blondis par le soleil, un spectacle immuable à savourer comme la collation offerte pour le prix, différente selon le moment de la journée, mais immanquablement servie sur plateaux avec vaisselle en porcelaine et couverts en inox, fait suffisamment rare pour être souligné. Le choix entre viande, poisson ou plat végétarien en cas de repas complet, du vin de producteurs locaux, de journaux ou de magazines dont le trimestriel maison byLyria, étant quelques autres attributs d’un service bilingue vraiment charmant, soucieux de plaire et d’informer avec force détails en cas de retard ou d’incident sur la voie, dont n’être malheureusement jamais à l’abri.

Même face à l’adversité, avoir rarement connu meilleure politique d’information, de prise en charge à bord de ces liaisons ferroviaires. Peut-être le fait de pratiquer depuis 30 ans, l’excellence de l’hospitalité suisse. « Lyria des Neiges » ou « Lyria d’été », marquer définitivement sa préférence en toutes saisons pour cette coopération franco-suisse, l’absence de wifi (promise pour bientôt ?) ne suffisant pas à entamer le réel confort à bord entre liseuses individuelles, prises de courant, repose-pieds, sièges inclinables et appuie-têtes ergonomiques, comme certaines classes affaires aériennes ou presque…

Le trait d’union entre la France et la Suisse

Train à grande vitesse, TGV | 2 classes de réservation | Première Lyria avec restauration à la place de préférence

Au départ de Paris Gare de LyonGenève-Lausanne-Zurich-Bâle-Berne-Interlaken-Brigue (en saison) | Itinéraire : rome2rio.com

Accueil à quai ou en voiture, restauration à la place : collation froide  selon le moment de la journée, couverts inox, vaisselle porcelaine, choix de plats dont 1 végétarien, vins locaux, distribution de journaux et magazine de bord ByLyria, lounge en gare de Genève et Lyria Corner en gare de Paris au sein du Montreux Café, appli mobile dédiée

À partir de 49€ l’aller simple en Lyria Première, restauration à la place incluse (25€ le trajet simple en seconde)

Tel : 3635 | Web : www.tgv-lyria.com