SOUNDS TO TAKE AWAY… SUMMER 2019

L’été a pris irrévocablement la place du printemps. Ainsi va le rythme des saisons. Il ne sert à rien de vouloir retenir le temps ou de s’enfuir à part en vacances peut-être. C’est le moment de se la couler douce, de prendre un moment pour soi et avec ceux qu’on aime.

Summer time !

De James Lavelle d’Unkle qui ouvre cette summer playlist 2019 à Aldous Harding qui nous revient avec l’iconoclaste Barrel, c’est un été placé sous le signe de la tendresse qui s’offre d’abord à nous et que résume parfaitement Racoon Raccon invité sur le dernier Buddha Bar Summer of Love.

Avec leur reprise de l’immortel et très sombre “Sound of Silence” autrefois chanté par Simon & Garfunkel, Léa & Léonard nous plonge dans une rêverie éthérée qui prend tout à coup les couleurs de l’été. Dans l’art de transcender la tristesse en un moment de grâce, Wiliam Fitzimmons s’y entend lui aussi. Sa recherche désespérée d’Angela, ici livrée dans une version alternative, nous donne curieusement envie d’une longue plage de sable blanc où s’abandonner. Il en va de même à l’écoute du très nostalgique et celtique « Curls » de Bibio ou du lancinant Awake signé de la voix hypnotique de Michael Milosh aka Rhye.

Heureusement, dans une version minimaliste empruntée à Brian Eno, RYD nous convoque à l’aéroport pour s’envoler vers de nouveaux horizons, un peu sauvages comme chez Phildel ou carrément plus joyeux comme ceux de Rio, Mexico ou Monte Carlo, respectivement et génialement célébrés par le regretté Nino Ferrer, Sophie Auster la digne fille de son père ou le truculent duo Pepite.

Si les “Virages” de ces deux-là pourraient bien nous faire perdre la tête et former l’album de l’été, tant celui-ci est bourré de références à la saison, des maillots à la radio aux bateaux en passant par l’eau aussi belle que la peau bronzée, il ne faudrait pas non plus oublier le génialissime opus de Bon Entendeur, ce collectif musical qui s’est donné la France pour idole et des mixtapes comme étendards.

Avec eux et Vanille, autre fille de (en l’occurrence celle de Julien Clerc), on file irrésistiblement vers le soleil, les journées qui ne veulent plus finir et qui laissent peu de place à ces « Late night feelings » compilés par Mark Ronson venant clore ces Sounds to take away, qui comme toujours sont à écouter ou à télécharger sur Itunes. « C’est mieux comme çà » comme nous rappelle la onzième édition du Milchbar seaside de Blank & Jones. L’été qui s’enfuit c’est malheureusement toujours un peu un ami qui part… non ? | Vidéo © Vanille