SOUNDS TO TAKE AWAY… SUMMER 2020

“Fuir vers un nouvel été” nous exhorte Léonard Lasry ! Qu’à cela ne tienne, laissons nous emporter en compagnie de l’auteur-compositeur-interprête et lunetier de talent vers des rivages éthérés ou plus modestement la campagne française comme le susurre de sa voix de rockeuse assagie Jehnny Beth aka Camille Berthommier qui signe avec “To love is to live” son premier album solo et un titre plein d’à-propos en ces temps tourmentés.

Jusqu'au bout de l'été !

L’occasion d’y savourer ce vin d’été aux parfums de fraises et de cerises, celui qu’encensait en leur temps Nancy Sinatara & Lee Hazlewood et que reprennent en choeur et en couple aujourd’hui la grande Clara Luciani et Alex Kapranos  alias Mr Franz Ferdinand.  Si ces deux là ont choisi de célébrer l’amour champêtre, Erin Moran sous l’alias A Girl Called Eddy préfère se rappeler les effluves imaginaires et alcoolisées d’un acteur idéal. L’été est ce temps propice à toutes les rêveries comme sait si bien le faire Selah Sue dans l’intimité feutrée de sa chambre ensoleillée dont le dernier EP porte le nom.

Avec Lianne La Havas l’autre voix soul dont elle partage les 15 titres de cette playlist  à télécharger comme toujours sur Itunes, la belge signe un retour tout en douceur.  Si Lianne La Havas préfère nous plonger dans les profondeurs de l’ocean et de poissons bizarres, l’iconoclaste Coralie Clément nous plonge avec le duo electro Blank & Jones dans une histoire de sardines édentées et de mer qui divague. Une ballade réjouissante qui nous veut tout autant du bien que les frenchies de Polo & Pan dont on avait adoré la “Canopée” et dont le nouveau “Feel good” parle de lui-même tout comme le “Oui” nuptial et jovial du trublion Sebastien Tellier sur quelques rivages italiens. 
Italie ou France, on ne sait sur quelle presqu’ile imaginaire se situe l’action sauvage et passionnelle du Braquage signée Marie-Flore, géniale découverte de la scène pop française, mais on en viendrait presque comme elle à bruler les feux rouges dans la nuit en berline blanche tant son rythme syncopé nous pousserait aux pires extravagances.

C’est l’été et fais ce qu’il te plait nous disent aussi Kraak & Smaak sur leur très balancé et enivré Sommeron ou Jhené Aiko dans son invitation au Summer 2020 empreint de sexualité et de spiritualité. Qu’importe si le soleil disparait comme le craignait autrefois Bill Withers et Cram aujourd’hui ou que l’on se perde avec Phonic Youth, Wassu & Axenity sur l’un ou l’autre des hits de la dernière compilation estivale signée Buddha Bar car l’été est bien de toutes les saisons celle que l’on refuse de voir finir. Les cigales ouvrant l’inoubliable bande originale du film La Gloire de mon père et cette summer playlist 2020 en savent quelque chose. L’été, jusqu’au bout ! | Vidéo © Clara Luciani